Tout savoir sur le béton et son impact environnemental

Le béton est un des matériaux écologiques et recyclables de construction le plus utilisé dans le monde. Il est économique, résistant, durable et polyvalent. Le béton est souvent utilisé dans le bâtiment et dans les travaux publics. Cet article vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le béton.

Béton recyclable

Historique du béton

Selon l’histoire, les romains avaient connaissance d’une forme de béton composé de sable, d’argile, de gravier et d’eau et appelé torchis ou béton de terre.

En 1756, il fut redécouvert par l’ingénieur britannique John Seaton.

Environ un siècle plus tard, en 1855 le premier ouvrage en béton coulé fut construit par Joseph et Louis Vicat. Il s’agissait du pont du jardin des plantes de Grenoble.

Composition du béton

Le béton classique, communément appelé le béton de ciment, est composé de granulats, de ciment, de sable et d’eau. D’autres produits chimiques appelés adjuvants ou d’autres composants tels que les fibres, les colorants peuvent être ajoutés au béton.

La composition du béton ainsi que son dosage dépendent du résultat attendu.

Détails des composants du béton

Les granulats :  Les granulats sont naturels ou synthétiques. Ils peuvent aussi être issus des bétons démolir et son dit recyclé.  Les granulats existent sous différentes formes, dimensions et caractéristiques en fonction du gisement et des différentes techniques de production. Il est important de bien choisir son granulat selon la résistance et la durabilité désirée. Par exemple, les gros granulats sont utilisés pour la fondation et les gros œuvres.

Selon le diamètre des granulats, il existe 5 différents types de granulats :

  • Les sables (eau douce)
  • Les gravillons
  • Les ballasts
  • Les fillers

Les plus couramment utilisés sont les différents sables et gravillons.

Ils peuvent provenir des rivières ou des carrières.

Le ciment

Le ciment est un élément incontournable dans la composition du béton. Il est un liant, au contact de l’eau, il agit comme une colle et permet d’agréger les agrégats (sables et granulats).

Le ciment est une poudre constituée d’argile, de calcaire, de la chaux et de l’alumine broyé et chauffé à plus de 1450⁰C.

Il est ensuite associé à des constituants comme des cendres volantes, des fillers, calcaires et des laitiers de haut fourneau.

L’eau de gâchage

Il est important dans la préparation et dans le durcissement du béton raison pour laquelle il doit être propre et sans impureté. L’eau de mer ne convient pas car salé.

L’eau de gâchage ne doit pas contenir des résidus d’acide, d’huiles, d’argile, de sulfates de magnésium ou autres substances nocives.

La quantité d’eau doit être calculé et précise. Utilisée en grande quantité, elle nuit à la résistance du béton ainsi que sa durabilité et ses performances mécaniques.

La quantité d’eau utilisée en général est là moitié du poids du ciment.

Les adjuvants

Comme dit précédemment les adjuvants sont des produits chimiques utilisé rarement dans la préparation du béton donc représentant – 5% de la masse du béton.

Ils sont souvent utilisés pour modifier ou améliorer certaines propriétés du béton comme son étanchéité ou son temps de prise.

Nous avons trois différents types d’adjuvants :

Les plastifiants réducteurs d’eau ou super plastifiants qui réduisent la quantité d’eau afin d’améliorer la résistance du béton

Les accélérateurs de prise, de durcissement et les retardateurs de prise : comme leur nom l’indique accélère la prise (en temps froids) ou retarde la prise du béton (temps chaud).

Les hydrofuges de masse pour augmenter l’imperméabilité du béton et les entraîneurs d’air pour augmenter la résistance du béton.

Autres constituants du béton

  • Les colorants : ils sont en poudre et utilisé pour modifier la couleur du béton.
  • Les fibres : les fibres minérales (verre, carbone) et les fibres métalliques (fonte, acier et inox) sont ajouté au béton pour améliorer sa résistance au feu, à l’usure et aux fissures.

Différents types de béton

Béton autoplaçant 

Le béton autoplaçant a la capacité de se mettre en place lui-même sur l’espace souhaité sans l’intervention d’un système de vibration.

Béton fibré

Le béton fibré renforcé avec des fibres minérales ou organiques ou synthétiques, il devient résistant à l’usure et au feu.

Béton hautes performances

Le béton hautes performances sont caractérisés par une résistance mécanique allant de 50 a 100Mpa. Sa durabilité lui permet d’être utilisé dans les environnements hostiles.

Béton coloré

Si le béton coloré a une couleur grise, il peut changer de couleur grâce aux colorants.

Béton désactivé

Le béton désactivé est mélangé avec des granulats de dimension élevée. Lors du coulage, un désactivant est versé sur le béton pour faire retarder le séchage.

Un lavage à l’aide d’une brosse est fait pour laisser apparaître superficiellement les granulats. C’est un béton décoratif utilisé dans les villes.

Dosage du béton

Le béton est dosé en fonction du type de béton souhaité et de son utilisation (fondation, dalles, poutres, chape etc..).

Pour 1m³ de béton, il faut :

350 kg de ciment

800kg de sable

1100kg de gravier

175 litres d’eau

Il existe des dosages en sac, brouettes, seau selon les besoins.

Impact environnemental du béton

Le béton est certes utile dans la construction grâce à sa durabilité et sa résistance. Cependant, il n’est pas écologique et à un impact négatif sur l’environnement. Pour une tonne de béton produit, 575kg de C02 sont émis dans l’atmosphère.

Ce guide pourrait vous intéresser :